Les cochons d'inde


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diarhée puis constipation, puis diarhée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manue67
nouveau(elle)
nouveau(elle)


Age : 33
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Diarhée puis constipation, puis diarhée.   Jeu 9 Oct - 11:08

Bonjour !

Attention long message !

Je viens à la pèche aux conseils pour Clafoutis, jolie péruvienne de 6 ans.
Petite précision : elle vit avec nous et sa copine Pitchie, une petite Merinos de 5 ans en Finlande !

(le périple de notre déménagement avec elles est posté ici)

*Mardi dernier, j'ai constaté que Clafoutis ne faisait plus de crottes, refusait de manger, et remuait encore moins que d'habitude.
Un petit checkup up m'a aussi permis de voir 4/5 crottes toutes molles collées à son arrière-train.
Ayant des chons depuis quelques années, ni une ni deux, nous étions au veto le jour même.
La vétérinaire a suspecté une infection intestinale. Elle a donc donné une dose d'antibiotique, plus une dose d'antidouleur par injection, ainsi qu'une prescription pour 8 jour d'antibio, et le Critical Care pour le gavage.
Clafoutis faisait alors 900g.

*Mercredi, Clafoutis ne mangeait toujours pas. Les premiers gavages ont été un peu difficiles, mais elle a finit par s'y habituer.
Ne la voyant pas aller au biberon d'eau, je lui ai aussi donnée de l'eau à la seringue. En revanche, elle faisait des crottes minuscules, et ultra sèches.
Elle ne se plaignait pas lorsqu’on la touchait, continuait même de roucouler lorsqu'on lui grattait l'arrière train. Les petits massages de bidon que je lui faisait ne lui étaient pas douloureux.

*Vendredi, aucune amélioration, donc retour au Véto.
Une radio a alors révélé la présence de beaucoup de gaz. La véto nous a alors dit qu'il s'agissait soit d'un ralentissement digestif, soit d'une obstruction intestinale, les deux conduisant à l'accumulation de gaz dans les intestins. 
Si obstruction, il y aurait eu l'option de la chirurgie. Mais Clafoutis était bien faible, et est surtout relativement âgée. Je ne me voyais pas lui imposer cela.
Si il s'agissait d'un ralentissement, la véto nous a alors conseillé des injections de Primperan (qui stimule le système digestif) et d'antidouleur.
Elle nous a bien précisé que le Primperan en cas d’obstruction aggraverait la situation. Grosso modo, c’était du 50/50.
Nous avons choisis l'option Primperan.

*samedi et dimanche : (antibiotique, injection de Primperan, antidouleur, gavage au Critical Care + supplément de Vitamine C.)
Dimanche soir, la situation était inchangée. Seule la taille des crottes avait un peu augmenté.
J'ai aussi préparé une infusion de foin pour ma malade.
Poids : 950g

*Lundi : (antibiotique, injection de Primperan, antidouleur, gavage, Vitamine C, infusion de foin.)
Poids : 920g
Impossible de trouver du Ronger Digest ici, ou un équivalent. La véto m'a conseillé alors une petite recette :
-50mL de petit pot bébé (dans mon cas, petit pot à la pomme) 
-1 cuillère a café de crottes de cochon d'inde sain (remercions au passage Pitchie pour sa généreuse donation)
-De la vitamine C.
Bien mélanger, et donner 1mL, 3 fois par jour.

À noter que le soir, après ses injection de Primperan, Clafoutis semblait toujours particulièrement apathique. (Plus encore qu'en journée) A mettre sur le compte du stress ?

*Mardi : (antibiotique, injection de Primperan, antidouleur, gavage, Vitamine C, infusion de foin et la "compote de crottes")
Clafoutis nous a fait des crottes presque normales !! Mais sinon, rien de mieux au niveau de l’appétit et de l’énergie.
L'injection de Primperan était la dernière. Encore un fois, cela a rendu Clafoutis complètement léthargique.
Poids : 930g

*Mercredi :  (antibiotique, gavage, Vitamine C, infusion de foin et la "compote de crottes")
Journée noire. Le matin, Clafoutis ne faisait même plus l'effort d'avaler ce que je lui mettait dans la bouche. Elle était très très faible. J'ai pensé que c’était la fin. Entre deux larmes, j'ai décidé de prendre ma journée, et de passer mon temps à la câliner.
Elle a passé une bonne partie de l'après midi à dormir au chaud sur mes genoux, sous un plaid.
Je m’étais préparée, la mort dans l’âme à une solution plus radicale. Mais vers 15/16h, retour à la vie !
Elle m'a fait alors des crottes énormes ! Une des crottes faisait facile 3 cm de long en continu !
Elle a retrouvé un certain dynamisme, et a accepté le gavage avec facilité.

*Jeudi (aujourd'hui donc). (Gavage, Vitamine C, et 1 mL de "compote de crottes")
Toujours pas d’appétit. Crottes toujours grosses et molles (retour à la case départ donc).

Voilà ou j'en suis. J'espère que ses crottes molles sont dues a la prise prolongée d'antibiotiques, et que cela va s’arrêter.
Si la situation se maintient et qu'elle garde ce semblant d’énergie, je retourne au véto demain pour un examen des molaires (dernier espoir à vrai dire...). Cela nécessite une anesthésie au gaz, il y a toujours un risque, mais je ne sais plus vraiment quoi faire.
Elle ne se plaint pas. Elle refuse juste de manger, et de là découle à mon avis ses problème intestinaux.
Elle fait toujours plus de 900g.
J'ai décidé d’arrêter la "compote de caca" et l'infusion de foin. Je veux lui redonner une alimentation plus simple : Critical Care, Vitamine C et eau point barre. je crois qu'elle a eu suffisamment de mélange.

Je n’abandonne pas, mais je ne veux pas non plus m'acharner.

Des idées, des conseils ?

Et pardon encore pour la longueur du message !

Manue
Revenir en haut Aller en bas
audinette
habitué(e)
habitué(e)
avatar

Féminin
Age : 38
Nombre de messages : 1310
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: Diarhée puis constipation, puis diarhée.   Sam 11 Oct - 16:49

alors pour ce qui est des crottes molles je ne peux pas t'aider
pour le gavage par contre je peux t'aider

achetes des flocons d'avoine (genre quaker oats)
tu les mixe en poudre
tu complete avec des legumes (tomates concombre poivrons....) tu remixe le tout avec un peu d'eau
cela va donner un genre de purée energétique pour ton chon (il ne faut pas que cela soit trop liquide si trop liquide remet des flocons d'avoine mixés)
tu peux aussi lui faire une cure de tonivit (c'est recommandé dans ton cas)
tu peux aussi faire flocons d'avoine mixés + banane +compote de pomme ( Ton chon appréciera le gout )
Bien sur il faut  le gaver tres souvent pour que le transit ne s'arrete pas
Il a fallu que je gave mon chon récemment car celui ci ne s'alimentait plus suite à une infection puis à un mal de dos qui le faisait rester dans sa cabane (il est soigné maintenant) J'ai fait ce que je vient de t'énumérer au dessus.  Depuis mon loulou remange tout seul 
ca n'a pas été une partie de plaisir j'ai tenu bon avec de gros moments de doute mais j'ai rien laché
je t'avoue que j'ai pleuré aussi, j'ai passé de mauvaises nuits en me demandant comment j'allais le retrouver le matin.
Je suis de tout coeur avec toi
Caresses à tes chonnes
Revenir en haut Aller en bas
 
Diarhée puis constipation, puis diarhée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diarhée puis constipation, puis diarhée.
» Diarrhée / constipation
» homéopathie - DIARRHEE
» I'coming ! Yema puis Seiko puis Vostok et ...
» Adopté, puis revenu, puis ré-adopter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cochons d'inde :: ~ Cochons d'inde ~ :: - Les maladies et les soins - :: Appareils digestif & reproducteur/Poids-
Sauter vers: